Terroirs

Le vignoble s'appuit sur une superficie de 50 hectares en production, répartit sur 2 terroirs : Les Aspres et les Albères.

Au cours de l'orogénèse pyrénéenne, la plaine du Roussillon subit un effondrement par le jeu des failles de la Têt et des Albères.

Au niveau du massif des Aspres, il s'agit d'une simple flexure.

A la fin du tertiaire, ce golfe est comblé par les sédiments pliocènes,limoneux et argileux.

Au quaternaire, les cours d'eau creusent leurs vallées dans ces sédiments et déposent leurs terrasses dont on observe trois niveaux, la haute terrasse étant souvent absente ou tronquée.

Ces terrasses reposant sur les dépots tertiaires,l'érosion peut dans certains cas refaire affleurer ceux-ci.

De façon schématique, terrasses et alluvions occupent les parties planes et les sommets des collines alors que les sédiments pliocènes et leurs colluvions se localisent sur les versants.

Les vignes AOC sont situées sur les colluvions shisteuses, calcaires, les sédiments pliocènes, les hautes, moyennes et basses terrasses.

Les vignes Vin de Pays se situent sur les alluvions sableuses, les colluvions issus des dépots du pliocène essentiellement.

Les ALBERES se situent à l'extrémité orientale de la zone axiale pyrénéenne, soumise à des phénomènes géologiques majeurs depuis l'ére primaire : un métamorphisme régional à l'origine des granits, gneiss, schistes et micaschistes d'une part, l'effondrement de la plaine du Roussillon consécutif à la surrection des Pyrénées d'autre part.

Au cours du tertiaire, la sédimentation marine comble progressivement le paléo-golfe du Roussillon avant que le Tech et ses affluents ne déposent sur ces limons les matériaux grossiers issus de l'érosion des massifs voisins.

Il en résulte deux grandes unités géomorphologiques :

* Le massif des Albères proprement dit où les pentes abruptes ne permettent que des sols jeunes, caillouteux issus de la dégradation des roches silicatées ;

*Le piémont des Albères formé par les terrasses du Tech reposant sur les limons tertiaires, elles mêmes entaillées par les affluents du Tech et recouvertes par leurs alluvions et cônes de déjection ainsi que par un colluvionnement provenant des versants des Albères.

Globalement les sols sont de tendance sableuse, caillouteux, acides et peu profonds. Leurs réserves hydriques limitées sont en partie compensées par des précipitations plus importantes que dans le reste de la plaine du Roussillon.

Dans les Albères les vignes en AOC se situent sur les colluvions de gneiss, de schistes, sur les moyennes terrasses et sur les dépôts du pliocénes. Les vignes Vin de Pays se trouvent sur les alluvions récentes du Tech, les cônes de déjection des affluents du Tech, les basses terrasses.